Tailles de vêtements – Creamoda en visite chez l’inspecteur sur Radio2

 

02/05/2023

Illias, un auditeur, trouve que les tailles pour les hommes sont incompréhensibles. Pour les jeans, il doit prendre un 32, pour les chinos, un 48, mais s’il achète un costume sur mesure, il lui faut une taille 23. Acheter en ligne est impossible pour lui, dit-il.

Notre expert en matière de qualité, de sécurité et de durabilité dans le secteur de la confection chez Creamoda a pu en dire plus aux auditeurs de Radio2 sur les différents tableaux de tailles (UE/française, italienne, britannique, américaine…). Les tailles des vêtements pour femmes sont-elles moins compliquées que celles des vêtements pour hommes ? Quelle est la différence ?

Un peu d’histoire

À l’origine, les tailles des vêtements n’étaient pas nécessaires, car les tailleurs prenaient les mesures de leurs clients et cousaient ensuite des vêtements individuels et personnels.
Bien sûr, cela demandait beaucoup de travail et de temps et ne convenait pas à toutes les bourses.

Plus tard, les systèmes de taille sont devenus particulièrement importants lorsque les vêtements devaient être produits en masse, notamment à l’époque de Napoléon, qui avait besoin de grandes quantités d’uniformes à un prix abordable pour ses armées.
Le système était principalement basé sur le tour de poitrine et les autres tailles en étaient dérivées avec un succès raisonnable.
Pour les femmes, cependant, il s’agissait d’une autre paire de manches, car les formes de leur corps variaient beaucoup plus et le tour de poitrine seul s’avérait insuffisant.
Avec l’industrialisation, ce système est devenu de plus en plus courant et des vêtements ordinaires de prêt-à-porter ont été fabriqués en plus des uniformes de l’armée. Ce qui, dans les marques de jeans, a conduit à ce que la désignation de la taille soit basée sur le tour de taille et la longueur intérieure de la jambe en pouces , exemple 32/34.

Pendant la Première Guerre mondiale, beaucoup plus de soldats ont soudainement été mesurés, de sorte que le système a commencé à devenir encore plus précis et la première norme a été mise en place en Angleterre en 1951.

Le système d’étiquetage des tailles pour les vêtements d’enfants a suivi des années plus tard, en 1970. Comme on s’est rendu compte que la mesure corporelle était utile pour les statistiques, de nombreux pays ont commencé à mesurer leur population. C’est ainsi que sont apparues les désignations de taille encore bien connues telles que les tailles française, allemande, italienne, etc. Mais lorsque la population locale a changé de régime alimentaire, il s’est produit la même chose avec les mesures corporelles et ces systèmes sont rapidement devenus obsolètes.

Chaque marque utilisait ses propres tailles et donc des systèmes de taille différents, ce qui rendait encore une fois très difficile de trouver la bonne taille. Pour les femmes, un nouveau phénomène de “vanity sizing” est apparu, laissant penser à la cliente que son corps reste parfait chez sa marque préférée et ne grossit pas, de sorte que les tailles sont parfois délibérément indiquées plus petites qu’elles ne le sont en réalité. Il a donc fallu chercher un autre système universel, ce que le CEN a fait en 1996, en lançant un nouveau système basé sur……………….. oui, vos mensurations corporelles, mesurées en cm.

La standardisation

La norme européenne EN13402 est née pour standardiser enfin toutes ces tailles incorrectes. La norme EN13402 est un système de mesure basé sur les dimensions corporelles et les informations relatives à l’étiquetage des tailles, grâce à l’utilisation d’un pictogramme standard (figure). Elle permet de travailler avec les dimensions corporelles et les dimensions des produits.

Exemple de pictogramme pour une veste d’homme, avec la poitrine comme mesure principale et la longueur et la taille comme mesures secondaires.

Toutes les dimensions n’ayant pas la même importance, la norme définit les parties du corps qui sont les plus déterminantes pour la taille (dimensions primaires) et celles qui peuvent être complémentaires (dimensions secondaires). En fait, ce système est depuis longtemps utilisé avec succès dans le monde des vêtements de travail et des vêtements de protection, il suffit de regarder l’étiquette cousue.

Entre-temps, les populations du monde entier sont également mesurées à l’aide non seulement d’un mètre ruban, mais aussi d’un scanner corporel qui mesure l’ensemble du corps. HoGent dispose d’un de ces scanners pour mesurer les corps.

Cependant, le monde bouge et des solutions sont également nécessaires pour la vente en ligne de vêtements, c’est pourquoi la norme est maintenant étendue numériquement par l’ISO sous la forme de l’ISO 8559.

Quelle taille de vêtements dois-je maintenant choisir?

En ce qui concerne la question d’Illias, mon conseil est le suivant:
En vieillissant, le corps est soumis à la pesanteur et la forme de notre corps change, de même que nos mensurations.

Alors, sortez cette éternelle et infaillible technologie de mesure high-tech appelée…. “le mètre ruban” et mesurez-vous régulièrement. Il existe également des applications pour votre téléphone portable, mais elles ne sont pas toutes parfaites à 100 %. Apprenez à prendrer vos mensurations. Souvent, sur les sites web, des dessins indiquent comment et où prendre la taille. Comparez ces indications avec celles figurant sur les vêtements eux-mêmes, ou consultez en ligne le tableau comparatif des tailles et, si vous n’y parvenez toujours pas, demandez à un vendeur de prendre votre taille. Dans les meilleurs magasins, ils vous aideront certainement avec le sourire à trouver la bonne taille dans le modèle de pantalon que vous avez choisi.

 

Instagram

J'aimerais rester informé des activités de Creamoda

x

Login des Affiliés

Creamoda
Login des Affiliés