Creamoda s'indigne face à l'attribution d'un appel d'offre de masques de protection lancé par la Défense.

Zellik, 8 mai 2020 - C’est avec stupéfaction et indignation que Creamoda a pris connaissance que l'appel d'offres pour les masques buccaux, lancé par le ministère de la Défense, a été octroyé à 2 sociétés inconnues dans le monde des vêtements médicaux et de protection. Fedustria, la fédération belge de l'industrie textile, du bois et de l'ameublement, soutient également Creamoda.

Creamoda s’interroge, notamment sur l'attribution à Avrox, une boîte postale d’une entreprise luxembourgeoise sans site internet, ni numéro de téléphone et à une adresse où se trouvent plusieurs boîtes postales d’entreprises. Cette société a été fondée en 2017, avec un capital de 31 500 euros et a pour activité NACE «la location et le leasing de voitures et de véhicules légers.» Et il n'y a aucune information financière sur cette société. Comment une telle entreprise peut-elle fournir 15 millions de masques buccaux à court terme ?

«Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement confie la santé de la population à de telles entreprises. Et ce, après presque 2 mois de concertation entre le gouvernement fédéral et nos entreprises belges qui sont spécialisées dans les vêtements médicaux et de protection», déclare Erik Magnus, directeur de Creamoda. 
 
Malheureusement, ces négociations n'ont pas abouti et la mission a ensuite été confiée au ministère de la Défense avec des exigences de calendrier très difficiles à respecter. Nos sociétés professionnelles ont redoublé d'efforts pour répondre à ces exigences, pour constater ensuite que cet appel d’offres a été attribué à une société luxembourgeoise douteuse.
 
Un autre problème lié à la durée des négociations était que les villes et les communes n’ont pas pu attendre et ont dû procéder elles-mêmes à l’achat de masques buccaux.
 
«L'industrie belge de la confection se sent spoliée et trouve que c'est une occasion manquée d’offrir des masques buccaux fabriqués par des professionnels à la population belge», souligne Erik Magnus. Nos entreprises professionnelles n’en resteront pas là et lanceront un label belge sur le marché avec la collaboration de Febelsafe. Cela permettra à tous ceux qui souhaitent acheter des masques buccaux de faire une distinction claire entre les masques durables de qualité et les masques artisanaux/faits maison», souligne Erik Magnus.

-   Fin    -

Pour des questions ou interviews, contactez : 

Erik Magnus – directeur Creamoda: 0475/761626 - magnus@creamoda.be
Wendy Luyckx - responsable communication Creamoda: 0476/99 90 57 - luyckx@creamoda.be

x

Login des affiliés

Creamoda
Login des affiliés

Devenir membre

DRAWY IP PLATFORM

Membres sous la loupe