Le secteur de la mode demande de toute urgence une rencontre avec le gouvernement pour éviter des centaines de faillites et des milliers de licenciements

78 marques et détaillants du secteur belge de la mode souhaitent modifier la législation sur les soldes

Vilvorde, 3 avril 2020 - Les marques belges de mode, de lingerie, de maroquinerie et de chaussures, leurs clients grossistes et plusieurs chaînes de mode demandent d'urgence un entretien avec la Première ministre, Sophie Wilmès et la ministre de l’Emploi et de l'Economie, Nathalie Muylle, pour maintenir leur secteur à flot et ainsi éviter des centaines de faillites et des milliers de pertes d’emplois. Cela peut se faire en reportant les soldes au moins jusqu'au 1er août et en remplaçant les soldes de bouche-à-oreille et le système de vente liée par la période d’attente, applicable dès la réouverture des magasins physiques.

La majorité des marques belges de mode, de lingerie, de maroquinerie et de chaussures, leurs clients grossistes et plusieurs chaînes de mode ont demandé via une lettre, un entretien urgent avec la Première ministre, Sophie Wilmès et la ministre de l’Emploi et de l’Economie, Nathalie Muylle.  “Si nous voulons sauver notre industrie de la destruction, nous devons ajuster la législation actuelle sur les soldes», ont déclaré Mimi Lamote, PDG de Mayerline, et Peter Perquy, PDG de Terre Bleue, Gigue et Zilton. Les deux managers agissent comme porte-parole du secteur de la mode.

Le secteur demande les adaptations suivantes de la législation :

  • Les soldes commencent au minimum un mois plus tard, soit au plus tôt le 1er août
  • Les soldes de bouche-à-oreille et le système de vente liée sont supprimés et remplacés par une période d’attente comme auparavant, avec comme date de début la réouverture des magasins physiques
  • Les acteurs internationaux et digitaux doivent également respecter les règles adaptées.

Les pertes s'accumulent

Les magasins de mode ont dû fermer leurs portes le 18 mars et depuis lors, les pertes s'accumulent jour après jour. Les stocks sont payés, les collections automne-hiver sont en cours de production et doivent être préfinancées ; les collections de l'été prochain sont en pleine préparation et en attendant, plus d'argent ne rentre. Peter Perquy: «Lorsque nous pourrons réouvrir les magasins, nous savons que certains grands détaillants et acteurs en ligne seront enclins à vendre autant de marchandises que possible à des prix très avantageux pour se débarrasser des stocks et générer rapidement du cash-flow. Il n’en va cependant pas de même pour les marques et les boutiques belges : si nous ne pouvons pas vendre nos collections avec une marge à part entière pendant plusieurs mois, nous n'avons pas de réserve financière pour supporter les soldes et pour absorber une partie des pertes.

Bain de sang sur le marché du travail

Le Covid-19 a éclaté avant que les ventes n’aient pu démarrer véritablement ; les magasins ont dû fermer leurs portes pendant les mois de vente les plus difficiles de l'année. Mimi Lamote «Si rien ne change en mai, juin et juillet à la législation actuelle sur les soldes, notre secteur s’effondrera : des centaines d'entreprises de mode et des milliers d'emplois sont en jeu. Nous savons déjà qu'avec la législation actuelle, de nombreux chefs d'entreprise ne seront pas en mesure de sauver leur entreprise de mode, quels que soient leurs efforts".

Les adaptations demandées ne coûtent rien au gouvernement, mais elles ont un impact positif énorme sur l'emploi et l'économie de notre pays. De plus, la TVA sera beaucoup plus élevée pendant un grand nombre de semaines.

Concertation avec le gouvernement

Le secteur de la mode souhaite à court terme s’asseoir autour d’une table «virtuelle» avec une délégation pour discuter en détail de leur requête avec le gouvernement. «C'est dans l'intérêt de notre avenir et dans l'intérêt de préserver un paysage commercial diversifié et ancré localement du monde belge de la mode que nous invitons le gouvernement à répondre positivement à notre demande et à adapter la réglementation», déclarent Mimi Lamote et Peter Perquy.

La demande d’adaptation de la législation sur les soldes est soutenue par 78 marques et détaillants de mode, plus de 1.400 points de vente qui occupent plus de 6.500 travailleurs. Unizo et Creamoda, la féfération de la mode belge, soutiennent cette initiative qui de plus, a figuré à l’agenda de la politique européenne du 23 mars dernier grâce aux parlementaires européens, Monsieur Guy Verhofstadt et Madame Hilde Vautmans.

•••

Note pour la rédaction :

Porte-paroles de cette initiative :
Mimi Lamote, PDG Mayerline, 0477/47.68.37, mimi.lamote@mayerline.be
Peter Perquy, PDG Terre Bleue, Gigue & Zilton, 0486/46.16.28, peter.perquy@duror.be

Au nom de toutes les marques/détaillants de mode mentionnés ci-après:

  1. Amania Mo, Veerle Baert, CEO
  2. Ambiorix, Peter Vavedin, CEO
  3. Andres Sarda, Marleen Vaesen, CEO
  4. Alice et Maman, Céline Liétaer, CEO
  5. Ann De Meulemeester, Anne Chapelle, Owner/CEO
  6. Atmosfashion/Senso, Filip Roels, Zaakvoerder
  7. Baba Babywear, Isabel Hinnekint , CEO
  8. Bel en Bo, Michel Delfosse, CEO
  9. Bellerose, Patrick Van Heurck, CEO
  10. Best Buy Shoes, Dieter Willekens, Director
  11. Brantano, Anja Maes - Dieter Penninckx - Manu Bracke, Owners
  12. Bristol, Elise Vanoudenhove, CEO
  13. Caroline Biss, Bart Saelen, CEO
  14. Christian Wijnants, Christian Wijnants, Owner
  15. CKS, Anja Maes - Dieter Penninckx - Manu Bracke, Owners
  16. City Sport, Tom Declercq, CEO
  17. Clio Goldbrenner, Marie Mys, CEO
  18. Collectors Club, Nele & Veerle Van Doorslaer, Owners
  19. Comme Ca, Koen Balliere, CEO
  20. Cycleur de Luxe, Patrick Vanneste, CEO
  21. Due Amanti, Annelies Boulanger, CEO
  22. E-Bound, Bart Maton, Managing Director
  23. Emoi, Bart Maton, Managing Director
  24. Eskimo, Réjane De Groote, General Manager
  25. Filou & Friends, Rudy Maes, CEO
  26. Formen, Luc Notredame - Petra Dewilde, Owners
  27. FourRoses/Bronson, Miguel Uytterhaegen, Algemeen Directeur
  28. Fred en Ginger, Anja Maes - Dieter Penninckx - Manu Bracke, Owners
  29. Furore, Veerle Baert, CEO
  30. Gigue, Peter Perquy, CEO
  31. Gymp, Geert Anckaert, CEO
  32. Haider Ackermann, Anne Chapelle, Owner/CEO
  33. Her, Veerle Baert, CEO
  34. Hirondelle, Patrick Despiegelaere, CEO
  35. JBC, Bart en Ann Claes, Owners
  36. Jo De Visscher, Jo de Visscher, Owner
  37. Julia June, Veerle Baert, CEO
  38. Just in Case, Steven Van Roy, CEO
  39. Katrien Smets, Katrien Smets, Owner
  40. KOMONO, Jamey Coppen, Retail manager
  41. Lemon Beret, Bart Maton, Managing Director
  42. Linea Raffaelli, Kim De Boeck – Liesbeth Vanderstappen, Owners
  43. LNKNITS, Ellen Kegels, CEO
  44. Lola & Liza, Henri Appelstein, Owner
  45. Marie Jo, Marleen Vaesen, CEO
  46. Marie Mero, Ruben Vanderelst, CEO
  47. Martin Maple, Philip Lapeirre, CEO
  48. Marylene Madou, Marylene Madou, Owner
  49. Mayerline, Mimi Lamote, CEO
  50. Mieke Dierckx, Mieke Dierckx, Owner
  51. Natan, Edouard Vermeulen, CEO
  52. Nathalie Vleeschouwer, Jan Bevernage, CEO
  53. Oni Onik & NXi by Oni Onik, Jan Vanhoutte, CEO
  54. Oscar the Collection, Stephanie Lauwers, CEO
  55. Patrick, Mattias Vanderschueren, Director
  56. Peignora/Leon & Leonie, Dominique Geldhof, CEO
  57. Pluto, An Kluft, CEO
  58. Prima Donna, Marleen Vaesen, CEO
  59. PTC Fashion, Tine Vanhoutte, Medezaakvoerder
  60. RE-GEM, Bart Maton, Managing Director
  61. Rue Blanche, Astrid Regout, CEO
  62. Safety Jogger, Mattias Vanderschueren, Director
  63. Scapa, Arlette Van Oost, CEO
  64. Oliver, Christina Stolte, Country Manager Belux
  65. Sprox, Mattias Vanderschueren, Director
  66. Studio 10, Dimitri De Roeck, General Manager
  67. Terre Bleue, Peter Perquy, CEO
  68. Thelma & Louise, Liza Tanghe - Marie Friling, Owners
  69. Toos Franken, Toos Franken, Owner
  70. Tutu Chic, Freya Poppe, CEO
  71. Vandevelde, Herman Vandevelde, Owner
  72. Wearable Stories, Loredana Falone, CEO
  73. Wolk, Joris Smeuninx, Founder
  74. Woody/Lords & Lilies, Steven Van De Velde, CEO
  75. Wouters & Hendrix, Elise Taillieu, CEO
  76. Xandres, Patrick Desrumeaux, General Manager
  77. X-Peak, Bart Matton, Managing Director
  78. Zilton, Peter Perquy, CEO

 

Facebook

Instagram

J'aimerais rester informé des activités de Creamoda

* indicates required
x

Login des affiliés

Creamoda
Login des affiliés

Devenir membre

DRAWY IP PLATFORM

Membres sous la loupe