Le guide de licenciement pour les ouvriers est actualisé

Le licenciement est un sujet qui soulève de nombreuses questions et toutes les entreprises y sont confrontées un jour ou l’autre. Par exemple, en raison de la pénurie sur le marché du travail, un travailleur qui sera formé au sein de l’entreprise est engagé . Mais que se passe-t-il si la personne ne convient pas ?

La période d'essai a été supprimée en 2014. Les règles de licenciement depuis 2014, année du statut unique, prévoient donc un délai de préavis très court au début de l'engagement. Tant que le travailleur n’a pas une ancienneté de 3 mois, le délai de préavis n’est que d'une semaine. Cela vaut aussi bien pour les ouvriers que pour les employés, vu l’existence du statut unique en matière de licenciement.

Dès qu'une personne est employée depuis plus de 3 mois, le délai de préavis passe de 1 semaine à 3 semaines. Étant donné que le délai de préavis doit toujours commencer un lundi et qu’une lettre recommandée n'a effet que trois jours ouvrables après l'envoi, il est préférable d'évaluer les nouveaux travailleurs après 2,5 mois.

Mais … chaque situation est différente et la loi en matière de licenciement est complexe. C'est pourquoi Creamoda présente son guide de licenciement actualisé pour les travailleurs du secteur de l'habillement (réservé exclusivement aux membres de Creamoda).

x

Login des affiliés

Creamoda
Login des affiliés

Devenir membre

DRAWY IP PLATFORM

Membres sous la loupe